Les gommes à la nicotine sont-elles mauvaises pour la santé? Voici les contre-indications

Les gommes à la nicotine sont-elles nocives ?

Arrêter de fumer avec des gommes à la nicotine? Il existe une meilleure solution

Des milliers de fumeurs poursuivent un rêve: mettre fin à leur dépendance à la nicotine.

La dépendance au tabac est devenue un fléau social et sanitaire et la médecine a depuis longtemps mis en place des outils pour aider les fumeurs à gagner leur combat contre la cigarette, notamment les gommes à la nicotine.

Sont-ils vraiment efficaces? Est-il vraiment possible de vaincre la dépendance aux “blondes” avec un simple chewing-gum? Ces gommes peuvent-elles avoir des effets secondaires?

Ces questions sont très courantes et méritent une réponse claire, que nous allons essayer de donner dans les lignes qui suivent.

Gomme à la nicotine pour le sevrage tabagique

Conseils sur l’utilisation des gommes à la nicotine

Si vous avez l’intention d’utiliser des gommes à la nicotine pour arrêter de fumer, pensez à lire attentivement toutes les instructions figurant sur l’emballage du produit et sur la notice. Demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin pour connaître la posologie idéale pour commencer le traitement.

Dès que vous aurez arrêté de fumer, votre plus grand ennemi sera la dépendance à la nicotine. Lorsque vous ressentez le besoin d’une cigarette, commencez à mâcher un chewing-gum très lentement. Vous pouvez ressentir une légère sensation de picotement pendant la consommation. Lorsque vous le remarquez, arrêtez de mâcher et ne reprenez que lorsque la sensation de picotement a disparu. La nicotine contenue dans le chewing-gum est généralement entièrement absorbée après 30 minutes.

Au cours des six premières semaines, les symptômes de la dépendance sont susceptibles d’être très forts. Durant cette période initiale, il se peut même que vous ayez besoin d’une dizaine de morceaux de chewing-gum par jour. Toutefois, pensez à attendre au moins une heure avant de consommer le suivant — le fait de mâcher l’un après l’autre peut augmenter le risque de souffrir d’effets secondaires tels que des nausées et des brûlures d’estomac.

Après les 40 premiers jours, vous pouvez essayer de réduire progressivement la dose de nicotine, en poursuivant le traitement pendant au moins six semaines supplémentaires. Si vous ressentez toujours une forte envie de fumer à la fin de cette période, consultez un médecin et envisagez d’autres méthodes pour vaincre la dépendance.

Lisez aussi: Les patchs à la nicotine: sont-ils efficaces? Clarifions le sujet!

Gomme à la nicotine: contre-indications

La consommation de gommes à la nicotine peut entraîner les effets secondaires suivants:

  • une gêne dans la bouche et douleur lors des mouvements de la mâchoire;
  • des maux de tête;
  • brûlures d’estomac;
  • l’hypersensation;
  • douleurs abdominales et diarrhée;
  • des changements soudains d’humeur;
  • engourdissement et picotements dans les membres supérieurs et inférieurs.

Ces effets secondaires sont plus fréquents chez les personnes qui continuent à fumer pendant le traitement de substitution de la nicotine.

La dose de nicotine prise avec la gomme étant proportionnelle à la vitesse à laquelle elle est mâchée, une consommation trop rapide peut provoquer des vertiges, des nausées, des vomissements, des troubles du sommeil, une tachycardie et une agitation. Les réactions allergiques aux gommes à la nicotine sont assez rares. Cependant, ils ne doivent pas être sous-estimées, car elles peuvent entraîner des troubles très dangereux tels que le gonflement des tissus de la bouche et de la gorge, rendant la respiration difficile.

Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement arrêter d’utiliser les gommes à la nicotine et demander l’avis d’un professionnel de la santé, qui décidera si vous pouvez reprendre le traitement à l’avenir ou si vous devez trouver une autre solution.

Études sur les gommes à la nicotine

La meilleure façon d’arrêter de fumer? Voici la réponse de la science

Si vous vous efforcez d’arrêter de fumer sans succès, vous serez intéressé par la réponse à la question suivante: les gommes à la nicotine sont-elles le meilleur moyen de se défaire de la dépendance à la cigarette?

Pour trouver la réponse, il convient de se tourner vers les professionnels scientifiques.

Une étude récente menée au Royaume-Uni a examiné l’efficacité de diverses aides dans la lutte contre le tabagisme. L’étude a porté sur 886 fumeurs qui ont reçu des produits de substitution de la nicotine (gommes, patchs et sprays) et des e-cigarettes. Les patients ont été suivis pendant quatre semaines et ont bénéficié de l’aide de psychologues expérimentés dans l’accompagnement de la dépendance à la nicotine.

À la fin de cette période, les participants devaient décider s’ils voulaient continuer à utiliser ces produits, essayer de ne pas fumer sans aucun soutien ou recommencer à fumer. Un an plus tard, les chercheurs ont constaté que seuls 10% de ceux qui avaient suivi une thérapie de remplacement de la nicotine n’avaient pas recommencé à fumer. En revanche, parmi ceux qui avaient utilisé des e-cigarettes, le taux de réussite était de 18%, soit près du double de celui de l’autre groupe!

En outre, des études menées par des chercheurs du King’s College de Londres pour le compte de Public Health England, l’ancienne agence gouvernementale britannique chargée de la surveillance de la santé dans tout le pays et récemment remplacée par l’Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni, ont révélé que:

  • en Angleterre, les e-cigarettes étaient l’outil le plus populaire utilisé par les personnes essayant d’arrêter de fumer en 2020;
  • en 2017, plus de 50 000 fumeurs britanniques ont arrêté de fumer avec le soutien des e-cigarettes;
  • entre 2019 et 2020, l’utilisation d’un dispositif de vapotage dans le cadre d’un traitement de la dépendance à la nicotine a enregistré des taux de réussite élevés, compris entre 59% et 74%.

Lire aussi: Les effets de la nicotine vaporisée dans les cigarettes électroniques

En conclusion

Nous avons expliqué comment utiliser les gommes à la nicotine, quels sont les effets secondaires de leur utilisation et ce que la science médicale dit de l’efficacité de ces produits.

Plusieurs études menées au Royaume-Uni ont montré que l’e-cigarette est un outil beaucoup plus efficace pour arrêter de fumer que ceux utilisés pour les substituts nicotiniques.

Si vous essayez d’arrêter de fumer, n’oubliez pas que les dispositifs de vapotage peuvent être un allié précieux! Entrez maintenant dans la boutique Terpy.fr et choisissez la cigarette électronique idéale pour vous. En un rien de temps, la cigarette ne sera plus qu’un mauvais souvenir!