La cigarette électronique peut-elle provoquer l’apparition d’eau dans les poumons ? Ce n’est qu’un canular

La cigarette électronique peut-elle provoquer de l'eau dans les poumons ?

Fumer une e-cig ne vous expose pas au danger de l’accumulation d’eau dans les poumons

Vous envisagez d’arrêter de fumer et vous pensez que l’e-cigarette pourrait être le bon outil pour atteindre cet objectif important ? De plus en plus de personnes considèrent le vapotage comme un allié précieux dans la lutte contre le tabagisme. Cependant, les e-cigs sont souvent associés à certains effets secondaires qui ne sont pas toujours vrais, comme la présence d’eau dans les poumons.

Dans cet article, nous allons clarifier une fois pour toutes pourquoi les e-cigarettes ne provoquent pas d’accumulation d’eau et ce qui se passe dans les poumons lorsque vous fumez.

Quels sont les effets de la cigarette électronique sur les poumons ?

E-cigs et eau dans les poumons ? Une fausse croyance à démystifier

Depuis qu’elle a commencé à gagner en notoriété, la cigarette électronique a fait l’objet d’innombrables canulars (ou fake news, selon le cas) basés sur des théories sans fondement. La presse, de plus en plus à la recherche du scoop et moins attentive à la vérification des sources, a contribué à diffuser des informations fausses ou pas tout à fait exactes sur les événements liés au vapotage des liquides pour cigarettes électroniques et a fait en sorte qu’aujourd’hui encore, de nombreuses personnes ont une idée déformée de ce dispositif.

Ce qui est grave, c’est que parmi les faussetés répandues sur le vapotage, certaines sont liées à un sujet aussi sensible que la santé. L’un des effets nocifs associés au vapotage est l’accumulation d’eau dans les poumons. Selon cette croyance, le fait de vaper habituellement les vapeurs générées par le chauffage de liquides à base de tabac, fruités et crémeux inclurait ce risque.

Ceux qui propagent cette rumeur ont bien pensé (sans en apporter la preuve scientifique) qu’une partie de la vapeur inhalée, une fois dans les poumons, retourne à l’état liquide et provoque une affection grave comme l’œdème pulmonaire. Vous devez savoir que c’est un mensonge colossal. Dans le paragraphe suivant, vous découvrirez pourquoi le vapotage ne cause pas ce genre de problème.

Lire aussi : Comment augmenter le hit d’une e-cigarette et obtenir un hit de gorge idéal ?

Ce que la cigarette électronique fait à vos poumons

Internet est un outil merveilleux. Mais malheureusement, trop de gens l’utilisent à tort et à travers et en viennent à croire que tout ce qu’ils lisent en ligne est vrai. Les médecins et les scientifiques en savent quelque chose : ils s’accordent à dire qu’il s’agit d’un mensonge en ce qui concerne le prétendu danger d’accumulation d’eau dans les poumons à cause des e-cigarettes.

Après tout, il suffit de regarder les caractéristiques des liquides à vaper et les processus qui se déroulent dans le système respiratoire pour démonter cette conjecture sans queue ni tête. Commençons par les liquides : il faut savoir que leur composition comprend de l’eau dans un pourcentage minimum qui ne dépasse généralement pas 10 %. En fait, les liquides à vaper sont comparables à une solution aérosol puisque l’eau n’est qu’un des ingrédients. Par conséquent, comme la quantité d’eau qu’ils contiennent est très faible et que seule une partie est assimilée par les poumons, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Vous me direz : « D’accord, mais si jour après jour cette quantité insignifiante se dépose dans les poumons, cela peut causer des problèmes ! ».

En réalité, ce n’est pas le cas, car les poumons ont la capacité d’échanger de la vapeur d’eau avec l’air dans les alvéoles pulmonaires et d’éliminer tout excès d’eau. Pensez au moment où vous avalez une boisson : reste-t-elle dans vos poumons ou est-elle rapidement expulsée par la toux ?

La réponse n’est que trop évidente. Mais, si l’on voulait vraiment prendre un exemple plus simple, il suffirait de penser que l’air que nous respirons contient un pourcentage plus ou moins élevé d’eau à l’état gazeux. Pourtant, ceux qui vivent dans des endroits où le pourcentage d’humidité est élevé ne sont pas confrontés au problème de l’accumulation d’eau dans les poumons.

En bref, les poumons sont parfaitement capables d’expulser de l’eau, et le vapotage en introduit si peu que ce n’est pas un problème. Cependant, pour certaines personnes, fumer des e-cigs peut être une source de problèmes respiratoires.

Les désagréments que peut causer une cigarette électronique

Quels maux les e-cigarettes peuvent-elles provoquer ?

Comme l’affirment de nombreux scientifiques, le vapotage est une activité sans danger par rapport au tabagisme. Il suffit de dire que les utilisateurs d’e-cigarettes ont 95 % moins de risques de souffrir de maladies et de dommages corporels que les fumeurs de cigarettes analogiques.

Toutefois, cela ne veut pas dire que le vapotage ne peut pas créer d’inconfort pulmonaire. En fait, certaines personnes ressentent des malaises tels que la toux et l’essoufflement pendant et après l’inhalation de vapeurs. C’est un phénomène assez courant en présence d’asthme ou d’allergies à certaines substances contenues dans la base du e-liquide ou à certains arômes de vapotage.

Comme ces affections sont généralement chroniques, il serait bon de consulter un médecin avant de commencer à fumer. Une chose est sûre, cependant : inhaler de la vapeur vous expose à moins de maux que la cigarette.

Lire aussi : Quelle est la durée de vie d’une batterie d’e-cigarette et comment la prolonger ?

En conclusion

Maintenant que vous savez que le vapotage ne vous expose pas au risque d’accumulation d’eau dans les poumons, vous pouvez envisager sans risque d’adopter cette méthode pour tenter d’arrêter de fumer.

Sur le site de Terpy, vous trouverez un grand choix de liquides à vape prêts à l’emploi et tout ce dont vous avez besoin pour les fabriquer, y compris la nicotine liquide.