Liquide pour cigarette électronique avec THC : pourquoi est-il illégal et quels risques cela implique de l’utiliser ?

Liquide pour cigarette électronique avec THC

Vapoter des liquides avec du THC? Ils sont illégaux !

Dans d’autres articles, nous avons beaucoup parlé des liquides cigarettes électroniques, de leurs avantages, de la manière dont leur utilisation est autorisée et bien plus encore.

Dans cette étude, nous parlerons des produits à base de THC. Nous irons notamment illustrer les risques et les raisons pour lesquelles ils sont généralement considérés comme illégaux en France et comment cette interdiction s’étend également aux e liquides THC .

Nous avons devant nous deux métabolites, tous deux présents dans le cannabis dans des conditions normales. Ce sont des principes complètement différents, et ce n’est pas un hasard si l’un est considéré comme légal en France et l’autre non.

Lire aussi: Voulez-vous augmenter le CDB de votre liquide de cigarette électronique ? Voici ce que vous devez savoir.

THC: un élément psychoactif

e liquide contenant du THC pour cigarettes électroniques est illégaux

Le THC, ou tétrahydrocannabinol, est un métabolite de la plante de cannabis avec un effet enivrant.

C’est une substance qui altère la perception de l’espace-temps, qui augmente légèrement le rythme cardiaque, et qui intervient directement dans le processus de perception des objets extérieurs.

C’est une substance absolument illégale et elle peut provoquer des réactions désagréables chez des sujets anxieux, ou en tout cas sujets à des crises de panique car cela pourrait conduire à une détérioration d’un équilibre psycho-physique délicat.

De plus, en modifiant les processus psycho-physiques, le THC conduit à l’ incapacité presque totale du sujet à poursuivre sa routine quotidienne typique.

CBD : le métabolite de plus en plus populaire

Le CBD, ou cannabidiol, est un métabolite présent dans le cannabis qui fait depuis des décennies l’objet d’études par les meilleurs et les plus grands centres de recherche médicale au monde.

C’est en fait, une substance qui interagit avec le système endocannabinoïde, c’est-à-dire un système à l’intérieur de notre corps qui produit et consomme naturellement des cannabinoïdes. Ce sont des molécules similaires à celles présentes dans la plante de cannabis, et qui sont définies comme phyto- cannabinoïdes.

Les interactions du CBD se produisent principalement au niveau neuronal, et semblent pouvoir protéger à la fois le système nerveux central et le système périphérique. Aujourd’hui, nous parlons beaucoup de CBD car certaines études semblent confirmer des propriétés très intéressantes.

CBD et études scientifiques

La preuve scientifique la plus sérieusement prouvée (selon le Harvard Health Publishing) est son efficacité dans le traitement de certains des syndromes épileptiques infantiles des plus cruels, tels que le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS). Ces patients ne répondent généralement pas aux médicaments antiépileptiques.

Dans de nombreuses études, le CBD a pu réduire le nombre de crises et, dans certains cas, les arrêter complètement. Des vidéos sur les effets du CBD sur ces enfants et leurs crises sont facilement disponibles sur Internet, et elles sont assez étonnantes. La FDA a récemment approuvé le premier médicament dérivé du cannabis pour ces conditions, Epidiolex, qui contient du CBD.

Comme le confirme Harvard Health Publishing, le CBD est couramment utilisé pour traiter l’anxiété, et pour les patients souffrant d’insomnie. Des études suggèrent que le CBD peut aider à la fois à s’endormir et à rester endormi.

Le CBD peut offrir une option pour traiter plusieurs types de douleur chronique. Une étude publiée dans le European Journal of Pain a montré qu’en utilisant l’exemple des animaux, le CBD appliqué sur la peau pouvait aider à réduire la douleur et l’inflammation dues à l’arthrite.

Une autre étude a démontré le mécanisme par lequel le CBD inhibe la douleur inflammatoire et neuropathique. Ce sont deux des types de douleur chronique les plus difficiles à traiter. D’autres études humaines sont nécessaires dans ce domaine pour corroborer les affirmations des défenseurs du CBD sur le contrôle de la douleur.

Liquide cigarette électronique au THC : une substance illégale

liquide e cigarette sans nicotine avec thc

Nous partons du principe que les e liquides THC pour cigarettes électroniques sont absolument illégaux en France car la substance est comptée parmi les stupéfiants.

Bien que classée comme drogue douce, par exemple, se retrouver au volant après avoir pris du THC est une infraction pénale, et peut entraîner de graves conséquences.

Nous trouvons encore des liquides e cigarette THC pour e-cig, mais il est. Bon de savoir qu’il s’agit de création illégale de liquides THC pour cigarettes électroniques. Il est aussi important de mettre en évidence les risques d’interaction avec cette substance illégale en Europe.

Lire aussi: Les liquides pour cigarette électronique contenant du CBD sont-ils autorisés dans l’avion ? Voici ce que vous devez savoir

Liquide e cigarette THC : les risques

Les risques associés à la création artisanale de e-cigarettes e-liquides THC sont nombreux et découlent en partie de la difficulté du processus de conversion d’ une substance solide (comme les inflorescences de cannabis illégal) en une substance apte à être utilisée pour la cigarette électronique.

Les plus grands risques proviennent des inflorescences de cannabis illégal. Ceux-ci ne peuvent être achetés que sur le marché noir et, par conséquent, il n’y a aucune garantie de leur authenticité et de leur qualité.

Il y a eu quelques cas de saisies de marijuana à la suite desquelles on a découvert que les inflorescences avaient été coupées avec des métaux lourds (en particulier du plomb), et traitées avec des résines industrielles ou de la fibre de verre pour améliorer leur apparence.

Bien entendu, des substances similaires sont extrêmement nocives pour la santé. Le plomb est un métal hautement toxique et peut entraîner la mort. De plus, les dommages que les fibres de verre peuvent causer aux poumons sont tout simplement horribles.

Enfin, et cela a son importance, travailler avec des inflorescences ainsi traitées pour obtenir des liquides de vapotage ne provoque en rien la purification du produit final. De telles substances peuvent nuire non seulement à la santé du consommateur, mais également à la cigarette électronique elle-même.

Ceci bien sûr, sans calculer les risques d’ être pris en possession d’inflorescences illégales de cannabis : à éviter absolument, sous peine d’arrestation.