L’évolution de la cigarette électronique : comment le monde du vapotage a changé au fil du temps ?

L'évolution de la cigarette électronique

Les principales étapes de l’e-cig depuis sa création jusqu’à aujourd’hui

Depuis son lancement sur le marché, la cigarette électronique est passée par différentes étapes. Aujourd’hui, après presque 20 ans d’histoire, le vapotage est de moins en moins une niche et de plus en plus une pratique répandue, surtout parmi ceux qui l’abordent pour tenter d’arrêter de fumer. Le mérite de la croissance du secteur du vaping revient toutefois principalement aux changements qui ont transformé les premiers modèles de base en appareils efficaces et performants.

Dans les prochaines lignes, nous allons faire un retour en arrière pour découvrir comment est née la cigarette électronique et comment elle a évolué depuis ses débuts.

Les effets de la cigarette électronique

Quand la cigarette électronique a été inventée (et par qui)

L’un des aspects qui intriguent le plus ceux qui abordent le monde du vapotage est la naissance de la cigarette électronique. Comme c’est souvent le cas, lorsqu’on s’intéresse à quelque chose de nouveau, on essaie d’acquérir des informations à son sujet, et l’e-cig ne fait pas exception.

Comme cet appareil a commencé à devenir populaire, il y a un peu plus d’une décennie, beaucoup de gens sont amenés à penser que son invention est plutôt récente. En effet, la cigarette électronique a été lancée sur le marché au tout début des années 2000 suite à un brevet déposé par un pharmacien chinois nommé Hon Lik. Grand fumeur malgré le fait que son père soit mort de maladies liées à la cigarette, Hon Lik a longtemps travaillé pour trouver une alternative plus saine à la cigarette et après avoir développé un système de vaporisation du propylène glycol, il a réussi à trouver un investisseur : le Golden Dragon Group, une société pharmaceutique de Hong Kong.

Bien que le lancement sur le marché ait eu lieu récemment, Hon Lik n’a pas la pleine paternité de l’invention de l’e-cig. En fait, un premier prototype (avec un brevet) a été créé en 1965 par l’Américain Herbert A. Gilbert, mais le projet de commercialisation de ce dispositif n’a jamais vu le jour, d’une part parce qu’à cette époque, les dangers du tabac n’étaient pas encore perçus et d’autre part, parce que les moyens technologiques disponibles à l’époque n’étaient pas adaptés à une production à grande échelle.

Bref, le bon Gilbert a eu le malheur d’être un peu en avance sur son temps.

Lire aussi : Pourquoi la loi interdit-elle la publicité pour les cigarettes électroniques ? Faisons le point sur la législation

De l’ancien modèle aux dernières e-cigs : combien de différences ?

Aujourd’hui, il existe des modèles de cigarettes électroniques aux formes et fonctions les plus variées et les liquides à vape ont atteint un niveau de qualité très élevé, mais au début, les choses étaient différentes. Les débuts de la cigarette électronique n’ont pas été des plus idylliques puisque les stylos à vape de première génération avaient des performances aromatiques peu satisfaisantes. De plus, il arrivait souvent que des gouttes de liquide finissent dans la bouche du malheureux fumeur en service.

Bref, après une curiosité initiale, beaucoup de personnes ont fini par abandonner cette nouvelle pratique et ont repris la cigarette analogique. Toutefois, comme on apprend de ses erreurs, les fabricants ont commencé à perfectionner les appareils et à créer des modèles moins rudimentaires en introduisant de nouvelles technologies et de nouveaux systèmes. Par exemple, à partir de 2007, des améliorations ont été apportées au système d’acheminement des liquides des e-cigarettes vers les serpentins (éléments chauffants), d’abord le cartomiseur, puis le clearomiseur.

Au cours de la deuxième décennie du nouveau millénaire, les e-cigs ont commencé à prendre une apparence différente de celle du stylo classique ; cela est dû à l’ajout de nouveaux composants, mais les fabricants ont profité de la situation pour soigner davantage l’esthétique. C’est à cette époque, qui coïncide avec la naissance des premiers box mods, que le vaping a commencé à prendre son essor en Italie.

Au fil des années, le niveau de personnalisation, mais surtout de performance aromatique et de fonctionnement, s’est considérablement élevé ; ce n’est pas un hasard si les e-cigs modernes enregistrent de moins en moins de problèmes de fuite, sont fabriqués dans des matériaux résistants, sont équipés de systèmes de remplissage de liquide intelligents et permettent aux vapoteurs de régler différents paramètres (dont un avant tout, le wattage) pour rendre chaque vape unique.

Outre les appareils, les produits de vapotage ont également beaucoup évolué depuis les premiers jours : les arômes des e-cigarettes, par exemple, sont de plus en plus qualitatifs et le choix est de plus en plus vaste.

E-cig ancien modèle

Les e-cigs du futur : ce que l’on peut en attendre

L’utilisation des e-cigs pour tenter d’arrêter de fumer se développe à pas de géant : des dizaines de millions de fumeurs dans le monde ont atteint leur objectif d’arrêt grâce à cet outil, et les améliorations constantes apportées au fil des ans ont sans aucun doute influencé cette tendance.

Comme plus nous avançons, plus la technologie progresse, il faut s’attendre à ce que les progrès dont nous avons été témoins jusqu’à présent ne soient rien comparés à ce que nous verrons dans les années à venir. Il ne fait aucun doute qu’une plus grande attention portée à ce secteur par les institutions pourrait accélérer le développement de nouvelles technologies et de nouveaux produits de vapotage. C’est ce qu’espèrent les entreprises du secteur et les partisans de la e-cig, notamment parce que cela profiterait à des millions de fumeurs qui pourraient compter sur des dispositifs de plus en plus efficaces et sûrs.

Lire aussi : Monoxyde de carbone et cigarettes électroniques : que dit la recherche scientifique ?

En conclusion

Le fait de fumer aujourd’hui n’a rien à voir avec le fait de fumer il y a 15 ans. Grâce au succès de la cigarette électronique, les entreprises ont pu investir et améliorer la qualité des produits de vapotage. Chez Terpy, nous vous proposons une large gamme de liquides avec et sans nicotine, ainsi que des produits pour la fabrication de liquides tels que des bases d’e-liquides, de la nicotine liquide et différents types d’arômes de vapotage.

Nous vous attendons sur Terpy.