Pourquoi la loi interdit-elle la publicité pour les cigarettes électroniques ? Faisons le point sur la législation

Pourquoi la publicité pour les cigarettes électroniques est-elle interdite ?

Les raisons de l’interdiction de la publicité pour les cigarettes électroniques

À l’ère moderne, nous sommes de plus en plus bombardés par la publicité, non seulement sur les canaux de communication traditionnels, mais aussi sur les réseaux sociaux. Pourtant, si vous y réfléchissez un instant, vous ne rencontrez jamais de publicités ou d’annonces sur les e-cigarettes ou les produits de vapotage. Si vous avez été attentif, vous vous êtes peut-être demandé s’il s’agissait d’un choix ou d’une imposition.

La réponse dans ce cas semble évidente, et dans les lignes qui suivent, nous allons clarifier ce que dit la loi sur les publicités pour les cigarettes classiques et électroniques et découvrir pourquoi elles ne peuvent pas non plus faire l’objet de publicité.

Interdiction de la publicité pour les cigarettes électroniques

La loi sur le tabagisme : ce qu’elle dit de la publicité

Les méfaits du tabagisme sont connus depuis des décennies, et ce n’est pas un hasard s’il est interdit d’en faire la promotion par n’importe quel canal de communication. Vous aurez certainement remarqué que ni à la télévision, ni dans les journaux, ni sur les affiches n’apparaissent jamais de publicités ou d’images visant à faire la promotion de marques de cigarettes ou de tabac. La raison en est simple : dans notre pays, il existe une loi plutôt dépassée — la loi n° 165 de 1962 – dont le texte interdit clairement et sans équivoque la publicité pour les produits du tabac, qu’ils soient nationaux ou étrangers.

Bien que cette loi ait parfois été contournée (il suffit de penser qu’il y a quelques décennies encore, des événements internationaux tels que le Grand Prix de Formule 1 organisé en étaient une véritable foire à la publicité pour les marques de cigarettes), au fil du temps, l’État a de plus en plus contré la diffusion d’images susceptibles de glorifier le tabagisme, allant jusqu’à limiter l’espace réservé au logo du fabricant sur les paquets, en faveur de messages dissuasifs.

Malgré l’interdiction de la publicité, le nombre de fumeurs est encore trop élevé, et parmi les outils qui aident les gens à se débarrasser de cette habitude néfaste pour la santé, la cigarette électronique prend de plus en plus de place. Malgré cela, les dispositifs et liquides de vapotage, la nicotine liquide et les arômes des e-cigarettes ne peuvent pas faire l’objet de publicité. Voyons pourquoi.

Lire aussi : Monoxyde de carbone et cigarettes électroniques : que dit la recherche scientifique ?

Pourquoi la publicité interdite inclut les e-cigarettes ?

Le fait qu’un dispositif créé pour lutter contre le tabagisme soit soumis à une interdiction de publicité semble une contradiction dans les termes. En fait, il est vraiment difficile de trouver une raison pour laquelle une pratique telle que le vapotage, qui aide les fumeurs à renoncer à un vice qui cause des millions de décès dans le monde chaque année, devrait être soumise aux mêmes restrictions en matière de publicité que le tabac.

La cigarette électronique, en effet, vous permet de dire adieu aux blondes sans éprouver de manque de nicotine. De nombreux ex-fumeurs ont réussi à sortir du tunnel du tabagisme précisément parce qu’avec le vaping, non seulement vous êtes exposé à 95 % de risques sanitaires en moins, mais vous pouvez doser la quantité de nicotine et la diminuer progressivement jusqu’à son élimination totale.

Ceux qui légifèrent n’ont cependant pas seulement pensé aux aspects positifs du vaping mais aussi aux risques pour les non-fumeurs. En substance, la cigarette électronique est également considérée comme un précurseur potentiel du tabagisme, en particulier pour les jeunes ; par conséquent, bien que le vapotage n’implique pas l’absorption des nombreuses substances toxiques de la cigarette analogique, il est d’une certaine manière associé au tabagisme et, pour cette raison, il n’est pas permis d’en faire la promotion ou de faire de la publicité pour des produits liés au tabac tels que les liquides à base de tabac, crémeux, fruités et spéciaux.

La publicité interdite

Quelle loi étend l’interdiction de la promotion également aux e-cigarettes ?

Nous avons mentionné précédemment que la loi réglementant le tabagisme est assez ancienne (cette année seulement, elle a 60 ans). Comme en 1962, il n’y avait même pas l’ombre de l’idée d’un dispositif tel que la cigarette électronique, il est plausible que vous vous demandiez si cette loi a été modifiée par l’ajout de nouveaux paragraphes sur le vaping ou si l’État a réservé une loi ad hoc à cette pratique.

Vous devez savoir que les cigarettes électroniques sont considérées comme des produits liés au tabac par la directive européenne 2014/40/UE. Sur la base des principes énoncés dans ce texte, l’Italie a promulgué le décret législatif 6/2016 interdisant la publicité tant pour les dispositifs de vapotage que pour les contenants de liquide d’e-cigarette. Cette interdiction a été récemment clarifiée par le ministère de la Santé, qui a accepté en 2020, une plainte de Codacons dénonçant la présence de publicités pour des dispositifs d’e-cig et des chauffes-tabac dans certains lieux publics et sur les médias sociaux, et a réaffirmé que la promotion de ces produits viole la réglementation en vigueur.

Bien sûr, l’interdiction concerne les produits, mais pas les entreprises qui les vendent : un magasin qui vend des appareils de vapotage ou une entreprise qui produit et vend des liquides prêts à l’emploi, des bases d’e-liquides, des arômes de vape et des produits similaires peuvent promouvoir leur activité.

Lire aussi : La nicotine de synthèse interdite aux États-Unis : quelles sont les conséquences possibles ?

En conclusion

Nous ne savons pas si la loi interdisant la publicité pour les produits de vapotage sera un jour modifiée. Un facteur qui pourrait pousser l’État à reconsidérer cette législation pourrait être le nombre croissant d’ex-fumeurs qui parviennent à arrêter de fumer grâce à cette pratique.

Si vous en faites partie, vous trouverez chez Terpy des liquides à vape de qualité et tout ce dont vous avez besoin pour les personnaliser à votre goût en termes de saveur et de pourcentage de nicotine.

Nous vous attendons sur Terpy.