Comment (et où) stocker les liquides pour cigarettes électroniques afin de les garder en parfait état.

Liquides pour cigarettes électroniques : comment et où les conserver ?

La phase de stockage est cruciale pour la préservation de la qualité. Quelques conseils pour les protéger de la détérioration et éviter les désagréments.

Les liquides des cigarettes électroniques se retrouvent directement dans vos poumons.

Vous comprendrez donc l’importance de les conserver de la bonne manière pour ne pas risquer qu’ils se détériorent et rendent votre expérience de vapotage insatisfaisante, voire désagréable.

En effet, une fois ouverts, les liquides sont soumis à diverses modifications qui peuvent entraîner une baisse considérable de leur qualité si vous n’accordez pas la bonne attention à la phase de stockage.

Dans cet article, je vous explique comment et où stocker vos e-liquides pour préserver leur saveur et leur qualité.

Comment stocker les liquides pour cigarettes électroniques ?

Comme je vous l’ai dit, pour préserver la qualité de vos e-liquides, il est essentiel que vous disposiez des bonnes informations sur la manière de les conserver correctement.

Cela peut paraître étrange ou même exagéré, mais croyez-moi quand je vous dis que sous-estimer des détails apparemment insignifiants peut irrémédiablement ruiner vos liquides et vous obliger à les jeter, en perdant du temps et de l’argent.

La première chose à savoir est que les liquides, principalement en raison de la présence de nicotine, sont sujets à l’oxydation. Ce processus, comme vous pouvez l’imaginer, dépend du contact des composants avec l’oxygène et la lumière directe.

C’est pourquoi je recommande de les conserver à l’abri de la lumière et dans un endroit qui n’est pas particulièrement sujet à de fortes variations de température. En d’autres termes, si vous ne voulez pas tout jeter prématurément, évitez de les laisser près des fenêtres ou des sources de chaleur comme les poêles et les radiateurs.

Ces facteurs peuvent altérer la qualité de votre liquide en termes de saveur et de performance de vapotage. Un environnement frais et sombre garantira un stockage à long terme sans mauvaises surprises.

Maintenant que vous savez que la lumière et la chaleur peuvent ruiner votre liquide pour toujours, nous pouvons commencer à penser à l’endroit où le stocker.

Lire aussi : Cigarette électronique : quelle quantité de nicotine pour commencer ? Conseils et erreurs à éviter.

Où stocker les liquides pour e-cigarettes ?

Si vous vivez seul, vous pouvez penser que le choix de l’endroit où stocker votre e-liquide n’est pas un sujet digne d’attention. Après tout, c’est votre maison et vous pouvez certainement en disposer comme bon vous semble.

Mais, seriez-vous toujours de cet avis si je vous disais qu’il existe un réel danger d’empoisonnement ? Surtout pour les animaux et les enfants, qui pourraient l’ingérer sous l’effet de cette combinaison de curiosité et d’inconscience typique de ces catégories.

Gardez les liquides hors de portée des enfants et des animaux.

À cet égard, vous devez prendre des précautions.

Veillez à ranger les bouteilles suffisamment haut pour qu’elles ne soient pas facilement accessibles et choisissez une armoire spéciale où vous ne conserverez que les accessoires pour votre e-cig, y compris les liquides. Si vous avez ensuite la possibilité de la verrouiller, ce serait encore mieux. Vous ne voulez pas risquer d’avoir l’ivresse sur la conscience !

Un autre aspect que je vous invite à considérer est celui de la reconnaissabilité des contenus. Laissez-moi vous expliquer. Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour que le contenu de la bouteille soit très clair. Il suffit d’apposer sur la bouteille un autocollant indiquant qu’il s’agit d’un produit chimique potentiellement dangereux.

Cela vous permettra de protéger vos proches contre les erreurs accidentelles. Éviter de laisser des liquides à proximité d’autres substances, comme des détergents ou — pire encore — des aliments, peut également être utile à cet égard.

Rappelons, en effet, que la nicotine sous forme liquide est, non seulement hautement toxique si elle est ingérée, mais aussi si elle entre en contact direct avec la peau. Ces deux scénarios peuvent avoir des conséquences très graves et si quelqu’un a malheureusement été en contact avec du liquide de nicotine, ne perdez pas de temps et rendez-vous immédiatement à l’hôpital. Des procédures anti-poison seront nécessaires.

Comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir et, si vous prenez les précautions que je vous ai suggérées sur la manière et l’endroit où stocker vos bouteilles, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles : vous ne mettrez personne en danger et vous saurez que vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir pour garder vos liquides frais le plus longtemps possible.

Mais, les méthodes de stockage sont-elles les seuls facteurs entraînant potentiellement la détérioration des liquides ? Découvrons-le ensemble.

Lire aussi : Désintoxication à la nicotine : quels sont les remèdes les plus efficaces pour vaincre la dépendance.

Qu’arrive-t-il à votre e-liquide une fois que vous avez ouvert la bouteille ?

Dès que vous ouvrez la bouteille, l’air y pénètre et ne la quitte plus. En fait, plus vous consommez, plus il aura de l’espace.

Comme je l’ai mentionné précédemment, la nicotine est très sensible au processus d’oxydation. Vous pouvez limiter les dégâts en la protégeant de la lumière et de la chaleur, mais vous ne pouvez certainement pas empêcher l’air de se trouver à l’intérieur de la bouteille à moitié vide. Que pouvez-vous donc faire dans ce cas pour minimiser la détérioration causée par l’oxygène ?

Une fois ouvert, le flacon de nicotine liquide est sujet à l'oxydation.

Une astuce aussi simple que banale consiste à transvaser le contenu dans des bouteilles de plus en plus petites. De cette manière, vous limiterez fortement l’action oxydante de l’air et prolongerez ainsi la durée de vie de votre liquide.

Les arômes sont également sensibles au passage du temps et, en particulier les arômes fruités, ont tendance à s’altérer facilement.
Pour ce qui est de l’appréciation des saveurs, il est préférable d’acheter des quantités limitées de liquide afin de pouvoir toujours le vapoter relativement frais.

Que faire si vous avez déjà acheté des bouteilles assez grandes ? Vous pensiez les consommer à temps et au lieu de les trouver périmés. Que faire ?

E-liquide périmé : que faire ?

De plus, il peut sembler difficile de laisser expirer un liquide pour e-cigarette, car ils ont généralement une date d’expiration d’un an minimum et de trois au maximum.

J’imagine que le fait de s’apercevoir peu avant de fumer que le liquide est périmé n’est pas une surprise agréable, surtout si vous n’aviez pas d’alternative disponible ou si vous ne vous êtes rendu compte qu’il était périmé après l’avoir fumé pendant plusieurs jours.

Devriez-vous vous inquiéter ? Êtes-vous en danger ?

La réponse est non. Je ne veux certainement pas dire que vous ne vous souciez pas de dates de péremption. Cependant, il semble que la composition chimique du liquide garantisse une durée de conservation bien plus longue que ce qu’indique la date de péremption.

En fait, le seul risque que vous courez est celui de vivre une expérience de vapotage plutôt médiocre.

Le hit sera pratiquement absent et le goût tendra très probablement vers l’amertume et ne sera certainement pas aussi agréable que lorsque vous l’avez acheté.

En conclusion, comment et où stocker le e-liquide ?

Assurez-vous qu’il ne puisse pas être confondu avec une autre substance en apposant une étiquette sans ambiguïté et, si vous le pouvez, choisissez un endroit inaccessible aux animaux et aux enfants. Si vous pouvez le garder sous clé, c’est encore mieux.

Pour ne pas risquer de gâcher le goût et la qualité de votre e-cigarette liquide, veillez à la conserver dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Si vous vous rendez compte que votre liquide a perdu l’effet qu’il avait auparavant ou si vous avez simplement envie de modifier l’arôme ou la concentration de nicotine, jetez un coup d’œil à notre site web: Terpy.fr.