Fonctionnement de l’atomiseur de cigarette électronique (guide rapide et facile)

Le fonctionnement de l'atomiseur de la cigarette électronique

Comment fonctionne l’atomiseur de la cigarette électronique ? Voici la réponse.

Si vous vous intéressez à l’e-cigarette, vous savez déjà que cet appareil se compose d’une batterie, d’un réservoir pour les e-liquides à vaper, d’un atomiseur pour vaporiser et d’un embout buccal d’où sort la vapeur. Il est également probable que vous vous demandiez comment fonctionne l’atomiseur de la cigarette électronique, car il s’agit du composant fondamental de l’appareil… Mais peu de gens savent expliquer son fonctionnement.

Nous comprenons que votre curiosité est très élevée, également parce que la sensibilisation est essentielle lorsque vous abordez un nouveau monde. C’est pourquoi nous avons décidé de consacrer un approfondissement entier à l’atomiseur d’e-cig, afin de vous expliquer parfaitement comment il fonctionne, à quoi il sert et comment le gérer au mieux.

Commençons maintenant !

Qu’est-ce que l’atomiseur de la cigarette électronique ?

L’atomiseur (que l’on peut aussi appeler “atome”) est un élément métallique qui représente le composant fondamental de la cigarette électronique : il est exactement le siège de la vaporisation des e-liquides. Sans cette partie, l’e-cig n’aurait aucun sens d’exister, car elle ne pourrait vaporiser aucun produit !

Sur le marché, il existe différents types d’atomiseurs pour cigarettes électroniques, mais nous pouvons les distinguer en régénérables/non-régénérables et pour le tirage buccal / le tirage pulmonaire.

Le choix du bon modèle est vital pour l’expérience aromatique et, pour cette raison, il est nécessaire, dans un premier temps, de connaître le fonctionnement de l’atome et des parties qui le composent et, dans un second temps seulement, d’étudier la signification de ces catégories particulières.

Lire aussi : Que signifie le vapotage et pourquoi c’est la meilleure solution pour arrêter de fumer ?

Quels sont les composants d’un atomiseur d’e-cig ?

L’atomiseur d’une cigarette électronique est composé des pièces suivantes :

  • Résistance, également appelée bobine, serpentin ou bobine de tête selon les cas. C’est la partie qui chauffe et permet la vaporisation des liquides.
  • Base, c’est-à-dire un connecteur électrique (également appelé broche) qui met en contact l’atome avec la batterie, déclenchant le chauffage de la bobine et la vaporisation du liquide.
  • Drip tip, l’embout par lequel sort la vapeur.
  • (Éventuellement) Réservoir, également appelé tank, qui contient le liquide e-cigarette.

Voici une image explicative de l’atomiseur Eleaf iJust Mini :

Fonctionnement de l'atomiseur de cigarette électronique
Atomiseur Ijustmini

Vous avez maintenant plus ou moins compris le fonctionnement de l’atomiseur, mais nous voulons encore vous l’expliquer en détail.

Voici comment fonctionne l’atomiseur des cigarettes électroniques.

L’atomiseur a pour mission de transformer les liquides cigarette électronique en vapeur. Concrètement, lorsque le vapoteur active l’appareil (par le bouton ou, dans le cas des appareils mécaniques, par la seule aspiration), le courant électrique passe par l’atomiseur et arrive au serpentin, en le chauffant.

Mais qu’est-ce que la bobine de la cigarette électronique ?

Il s’agit d’un élément métallique, une résistance, qui contient du coton imprégné de liquide à vaper. Lorsque la résistance s’échauffe, le liquide contenu dans le coton s’atomise et, grâce à l’aspiration du vapoteur, il s’élève vers le haut, sortant du drip tip.

La résistance de la cigarette électronique est donc la partie de l’atome capable de transformer le liquide en vapeur.

Voyons maintenant les principaux types d’atomiseurs.

Les principaux types d’atomiseur pour cigarette électronique.

Comme nous l’avons anticipé, l’atomiseur est divisé en plusieurs catégories principales

  • atomiseur régénérable et non-régénérable, en ce qui concerne la résistance
  • atomiseur pour tir sur la joue et atomiseur pour tir sur le poumon concernant le mode d’aspiration de l’utilisateur

Allons étudier la signification de ces termes et les différences entre les différents types.

Atomiseur régénérable/non régénérable

Dans les atomiseurs reconstructibles, c’est le fumeur qui doit construire la résistance en utilisant un fil résistif (de différents matériaux) et du coton adapté à la cigarette électronique. Il existe aussi des résistances préfabriquées, mais leur coût est généralement élevé… Et puis on perd le goût du bricolage !

Précisément, pour régénérer une résistance, vous devez faire une spirale de fil résistif, insérer le coton à l’intérieur de la résistance et placer votre création au bon endroit.

Les atomiseurs non régénérables nécessitent, en revanche, des bobines de tête, également appelées cartouches. Ce sont des résistances pré-constituées, généralement de forme cylindrique, qui ont déjà le coton à l’intérieur.

Résistance pour atomiseur de cigarette électronique ego AIO
Résistances Ego Aio

Dans ce cas, il suffit d’acheter les têtes, de les insérer dans leur siège et c’est tout.

Tendanciellement, le type d’atome (régénérable ou non régénérable) dépend du modèle de cigarette électronique.

Lire aussi : Comment commencer à vapoter (et comment le faire correctement) ? Conseils et indications utiles.

Atomiseur pour le tirage buccal (MTL) et le tirage pulmonaire(DTL)

En fonction de vos préférences, vous fumerez soit par la bouche (Mouth to Lung, MTL), soit par les poumons (Direct to Lung, DTL).

Un tirage buccal se déroule en 2 étapes :

  1. inhaler la vapeur à l’intérieur de la bouche
  2. l’inhalation de la vapeur dans les poumons

Elle est suivie, bien sûr, par l’expiration.

Le tirage buccal est étroit, similaire à la cigarette classique, il nécessite peu d’énergie et une faible quantité de liquide pour être vaporisé. Pour ces raisons, un atomiseur MTL possède les caractéristiques suivantes :

  • embout avec sortie étroite
  • petits trous d’aération latéraux
  • trou sous la bobine plus étroit que l’atomiseur pulmonaire

Au contraire, le tir au poumon est ouvert et se déroule dans un temps : celui qui préfère ce mode inhale la vapeur directement dans les poumons, l’aspirant en grand volume et consommant une grande quantité d’énergie. Ce n’est pas un hasard si l’atomiseur DTL pour cigarette électronique présente les caractéristiques suivantes:

  • embout goutte à goutte avec de larges trous d’entrée et de sortie
  • trous d’air de plus grand diamètre que ceux des atomiseurs MTL
  • trou sous la bobine beaucoup plus large que les atomiseurs de joues

Ainsi, pour choisir le bon atomiseur, vous devez tenir compte de ces caractéristiques et, par conséquent, réfléchir à vos préférences en la matière !

En bref

Aujourd’hui vous avez découvert le fonctionnement de l’atomiseur pour cigarette électronique, ses composants et les différentes catégories dans lesquelles se divise le cœur battant de l’e-cig.

Vous êtes à la recherche des meilleurs atomiseurs du marché, idéaux pour ceux qui abordent le monde du vaping ?

Jetez un coup d’œil à notre catalogue sur Terpy ! Nous vous attendons !